Les autorités fédérales de la Confédération suisse Administration fédérale

Département de l'Environnement, des Transports, de l'Energie et de la Communication

Office fédéral des routes OFROU

La gestion des déchets: l’affaire de tous !

Environnement - 16.04.2021

 

 

Que dit chantier, dit forcément déchets. En effet, 65% des déchets produits en Suisse proviennent du domaine de la construction. Une bonne gestion permet de diminuer les volumes à évacuer en décharges et de viser une plus grande valorisation sur site. Sur le chantier de la Jonction du Grand-Saconnex (JAG), c’est l’affaire de tous les acteurs et une responsabilité partagée depuis le maître d’ouvrage jusqu’à l’ouvrier en charge du tri.

 

La gestion des déchets sur un chantier comme la JAG est complexe et nécessite une planification suffisamment précoce et efficace en matière de caractérisation, tri, stockage, valorisation, recyclage et, en dernier recours, d’évacuation et de mise en décharge. Des techniques existent pour optimiser le traitement des déchets et réduire les volumes de mise en décharge et en conséquence les coûts d’élimination. Entre enjeux environnementaux et économiques, cet article permet de découvrir comment se déroule cette gestion au sein du chantier de la JAG.

 

/public/images/posts/metiers-4-2.jpg 

 

Qu’entend-on par déchets ?

Il n’est pas toujours évident de définir les déchets, surtout pour un chantier de l’ampleur de celui de la JAG. Les matériaux produits sont de nature très différentes, mais constitués avant tout de matériaux naturels, de terres et de matériaux minéraux issus des excavations. Lors du pic des terrassements, les travaux sur la JAG ont généré plus de 190'000 tonnes de matériaux d’excavations propres, soit environ le volume de 40 camions de transport par jour en moyenne annuelle. D’autres types de déchets viennent de rajouter à la panoplie, comme les asphaltes, les plastiques, le bois, la ferraille, les câbles provenant notamment de la déconstruction des ouvrages existants.

 

/public/images/posts/metiers-4-2.jpg 

 

Trier et revaloriser au mieux

Au vu des volumes générés, la gestion des déchets commence par leur tri à la source et leur collecte différenciée, avec l’aide par exemple de système de bennes multiples. Le mélange des matériaux est banni afin de ne pas compromettre leur revalorisation. Pour ce faire, les intervenants doivent travailler avec méthode, procéder aux excavations ou aux déconstructions avec soin, en distinguant les matériaux de différentes natures.

 

Rôles et responsabilités

Une bonne gestion des matériaux et des déchets commence bien avant le début des travaux. Les ingénieurs en charge de la planification doivent évaluer les volumes de terrassements et de déconstruction et déterminer, avec l’aide de spécialistes de l’environnement, les risques de pollution. Sur cette base, un bilan des volumes attendus est dressé avec les filières de traitement ou d’évacuation. Pendant tout le déroulement du chantier, la gestion au quotidien des déchets est réalisée par les entreprises de génie civil, avec l’aide du suivi environnemental de chantier (SER), sous le contrôle et la supervision de la direction des travaux. Les nombreux acteurs impliqués et un facteur temps limité demandent une très bonne concertation et coordination entre tous.

 

 

 /public/images/posts/metiers-4-c.jpg

 

  Télécharger l'article complet (pdf)