Les autorités fédérales de la Confédération suisse Administration fédérale

Département de l'Environnement, des Transports, de l'Energie et de la Communication

Office fédéral des routes OFROU

Environnement II

26.06.2019

 

Sur les traces des reptiles

 

Lézard des murailles © Sylvain Dubey

 

Les reptiles sont largement présents en Suisse. De nature très discrète, leur raréfaction et même dans certains cas leur disparition, passe souvent inaperçue pour la plupart d’entre nous. Pourtant très utiles à l’équilibre naturel, les reptiles font partie d’un écosystème qui, sans eux, serait bouleversé. Afin de garantir leur protection, l’OFROU a donc mis en place dans le cadre du chantier de la Jonction du Grand-Saconnex (JAG) des mesures spécifiques d’investigations, en vue de déterminer leur présence ou non à cet endroit.

 

Des reptiles sous haute surveillance

 

Installation de plaques en carton bitumineux particulièrement attractif pour les reptiles.

 

Le périmètre des travaux de la Jonction du Grand-Saconnex a révélé l’existence d’un fort potentiel d’attractivité pour les reptiles due en partie à l’existence de lisières buissonnantes bordées de prairies sèches. Un protocole d’évaluation visant à identifier la présence de population de reptiles a alors été établi. La méthode utilisée :

  • installation de 40 plaques en carton bitumineux particulièrement attirant pour les reptiles,

  • repérage des animaux en fonction du bruit produit par leur déplacement.


Au terme du protocole, seule la présence généralisée du lézard des murailles a pu être attestée. N’ayant identifié la présence d’aucune autre espèce, le feu vert au démarrage du chantier a ainsi pu être donné.

 

Quatre visites matinales de relevé ont été effectuées.

 

 

Un statut de protection élevé en Suisse

Victime de la destruction de leur habitat, de la pollution, de la prédation des animaux domestiques et de leur éradication par l’homme, les reptiles sont une espèce menacée. Si certaines espèces ont définitivement disparu, d’autres sont en danger critique d’extinction, comme la vipère aspic.

En Suisse, les reptiles sont protégés par la Loi fédérale sur la protection de la nature (LPN) et l’Ordonnance fédérale correspondante (OPN) qui désigne notamment les habitats des reptiles comme « dignes de protection ». Elle oblige tout auteur « d’atteintes d’ordre technique » à ces habitats à prendre les dispositions nécessaires pour les protéger, les reconstituer ou à défaut les remplacer.

Dans le cas du chantier JAG, la mise en œuvre de mesures spécifiques n’a pas été nécessaire car les investigations effectuées ont permis de confirmer l’absence d’une population significative de reptiles. Un contrôle sera toutefois effectué pendant toute la durée du chantier et à la fin des travaux les abords de l’autoroute seront remis en état avec, notamment, la création de prairies maigres et la plantation de haies buissonnantes favorables au lézard des murailles et à la petite faune en général.

 

Couleuvre vipérine © Sylvain Dubey

 

Vipère aspic © Sylvain Dubey

 

Chiffres clés

 

  Télécharger l'article complet (pdf)