Les autorités fédérales de la Confédération suisse Administration fédérale

Département de l'Environnement, des Transports, de l'Energie et de la Communication

Office fédéral des routes OFROU

Anticiper pour garantir la sécurité de tous

Profil métier - 19.08.2020

 

 

Du planificateur de sécurité du maître d’ouvrage (PSMO) au coordinateur sécurité du maître d’ouvrage (CSMO), nous vous proposons dans cet article de découvrir les métiers qui contribuent dans les coulisses à réaliser le réaménagement de la Jonction du Grand-Saconnex (JAG) en garantissant la plus haute sécurité.

 

Un système à la hauteur de la complexité

Les consignes et mesures de sécurité sont essentielles pour protéger les usagers ainsi que les professionnels impliqués dans les travaux. Chantier phare de la région, la JAG compte dans les rangs des mandataires une équipe dédiée à cette problématique, issue du bureau genevois Ecoservices SA

 

Cette équipe a pour objectif d’anticiper les risques liés aux différentes étapes des travaux de réaménagement. Son champ d’intervention concerne aussi bien la planification/réalisation du projet que la phase de conception du chantier. La collaboration de ces spécialistes avec la police des routes ainsi qu’avec le Service intercantonal d’entretien du réseau autoroutier a notamment permis de :

  • créer un nouveau système de sécurité adapté à la complexité du réaménagement
  • assurer la continuité des axes de mobilité douce dans des secteurs très utilisés
  • développer un dispositif d’informations pour tenir à jour les usagers de la route

 

 

Un suivi minutieux et en continu

Intervenant en amont du chantier, le PSMO se charge d’harmoniser les règles de sécurité de l’exploitant avec les règles de sécurité en vigueur sur les chantiers. Dans un document intitulé « Gestion des Urgences de Chantier sur le réseau autoroutier », il définit les grandes lignes de conduite du projet ainsi qu’un dispositif d’intervention régulièrement mis à jour et adapté à tous les scenarios. Ses recommandations ne seront par exemple pas les mêmes en cas d’accident de voiture sur l’autoroute s’il y a un impact ou non sur le chantier.

 

L’équipe du CSMO doit quant à elle identifier les moyens nécessaires pour mener les travaux en sécurité, rester en contact avec les différents acteurs du chantier et s’assurer des bonnes pratiques mises en œuvre par les intervenants. Dans un environnement comme celui du Grand-Saconnex qui comporte de nombreuses contraintes (proximité de Genève Aéroport, travaux réalisés sur une jonction ayant un trafic fort et constant…etc.), chaque intervention nécessite une vigilance constante et accrue. Pour ce faire, les CSMO s’assurent régulièrement de l’application des mesures de sécurité définies en phase de conception, notamment via des audits du chantier nécessaires pour remonter les informations à la direction des travaux.

 

Chiffres clés

/public/images/posts/metier-5-c.png



  Télécharger l'article complet (pdf)